Les orages qui ont éclaté sur Paris ce dimanche 12 mai ont offert un spectacle aussi impressionnant qu’insolite. Alors que la foudre s’abattait sur la capitale, un photographe amateur passionné a réussi à capturer un instant rare : celui d’un avion frappé par la foudre alors qu’il survolait la Tour Eiffel. Les clichés, partagés sur les réseaux sociaux, sont rapidement devenus viraux.

Bertrand Kulik, le photographe qui a saisi l’instant

C’est Bertrand Kulik, un habitant du XVe arrondissement de Paris et photographe amateur passionné, qui a immortalisé cette scène surréaliste. Connu pour ses magnifiques photos de la capitale sous les éclairs, il a une fois de plus sorti son objectif pour mitrailler Paris et sa Dame de Fer au fil des impacts de foudre.

En observant ses prises après la séance photo, Bertrand s’est aperçu qu’il avait saisi l’instant précis où un avion a été foudroyé en plein vol, juste au-dessus de la Tour Eiffel.

« L’orage sur Paris. En regardant d’un peu plus près sur une de mes images, on voit clairement un avion se faire foudroyer en vol ! », a-t-il écrit sur le réseau social X (anciennement Twitter) en partageant ses clichés.

Un phénomène spectaculaire mais sans danger pour les passagers

Si la photo de l’impact de la foudre sur l’avion est époustouflante, elle n’a heureusement eu aucune conséquence grave pour les passagers. En effet, les avions sont conçus pour résister à ce type de phénomène météorologique et sont équipés de paratonnerres.

À LIRE AUSSI  Un incroyable festival 100% gratuit se prépare juste au pied de la Tour Eiffel !

Lorsqu’un avion est foudroyé, le courant électrique est conduit à travers la carlingue métallique jusqu’à s’écouler dans l’air par les extrémités des ailes ou de la queue. Les équipements sensibles à bord sont également protégés contre les surtensions. Ainsi, même si l’expérience peut être impressionnante pour les passagers, elle ne présente pas de réel danger.

Des orages violents qui ont balayé la région parisienne

Les orages qui ont frappé Paris ce dimanche s’inscrivent dans une série de perturbations qui ont concerné une large partie du nord de la France.

Plus de 21 000 éclairs ont été détectés en après-midi et soirée, principalement entre le nord de la Bourgogne et du Centre, la Normandie, l’Île-de-France, les Hauts-de-France, la Champagne et l’ouest de la Lorraine, selon les données de l’observatoire français des tornades et des orages violents, Keraunos.

En région parisienne, les pluies diluviennes ont provoqué des inondations dans plusieurs communes et ont perturbé les transports en commun. Des chutes de grêle ont également été signalées, causant des dégâts sur les véhicules et les toitures.

Le témoignage éphémère d’un instant unique

Au final, les photos prises par Bertrand Kulik constituent un témoignage aussi fugace que saisissant d’un phénomène météorologique rare. Elles rappellent la beauté et la puissance de la nature, mais aussi la fragilité de nos constructions humaines face aux éléments déchaînés.

Grâce au talent et à la réactivité de ce photographe amateur, des millions d’internautes ont pu vivre par procuration cet instant unique où la foudre, la Tour Eiffel et un avion de ligne se sont croisés dans le ciel parisien, l’espace d’une fraction de seconde. Une rencontre improbable immortalisée pour l’éternité.

À LIRE AUSSI  10 secrets de la Tour Eiffel que vous ne connaissiez (sûrement) pas