Nous sommes en 1925, la Première Guerre mondiale est finie, tout le monde veut le célébrer et vivre comme si rien n’était arrivé. Mais, les ruines encore présentes des villages vous en empêchent. Un bon whisky, voilà ce qu’il vous faudrait. Mais, où en trouver en période de prohibition ? Le bruit court qu’un speakeasy aurait ouvert ses portes à côté de la Bastille…

Comme un air de prohibition

Le Moonshiner se cache derrière l’une des chambres froides de la pizzéria Da Vito au 5 rue de Sedaine dans le XIᵉ arrondissement. Dans ce bar caché, vous trouverez de succulents cocktails, mais également des bourbons et whisky de différentes sortes. Et, enfin, de bonnes bières à seulement 5 € la pinte. De quoi étancher la soif de n’importe qui.

Dans un décor d’époque, sur un air de jazz, laissez-vous porter par l’ambiance du bar. Un verre à la main, confortablement installé sur un canapé en cuir à côté d’un vieux tourne-disque. Vous pouvez le sentir, on est de retour dans les années 1920, l’alcool, la fête, les danses sont interdites. Sortir entre amis, prendre un verre peut vous valoir d’être jeté en prison. Chaque goutte sera plus savoureuse dans cet endroit avec le frisson de se faire attraper. Heureusement pour vous, vous pouvez profiter de ce bar sans craindre une descente imprévue de la police.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Moonshiner (@moonshiner_cocktail_bar)

Un concept qui marche

Cet endroit clandestin est ouvert depuis 2013 et remporte toujours un franc succès, encore plus aujourd’hui que le concept se développe et attire de plus en plus de monde. Il a été ouvert par l’équipe à l’origine d’autres concepts qui ont cartonné. Par exemple, pour citer un autre speakeasy bien connu des Parisiens, le Dirty Dick.

À LIRE AUSSI  L’Épicier cache un secret... un bar caché au cœur du 3ème arrondissement

Installé en plein milieu de Pigalle, un bar hawaïen. À première vue, il fait tache dans le décor, mais absolument pas. Vous y trouverez de délicieux cocktails qui ne vous emmèneront pas dans le passé cette fois, mais sur une plage de sable blanc, un air chaud vous caresse le visage et vous écoutez la mer en sirotant votre boisson. Ils ont également monté un autre bar, Orange Mécanique, inspiré de l’œuvre de Stanley Kubrick avec des décors déroutants et bien dans l’ambiance du film. Mais, ils n’ont pas monté que des bar, ils ont aussi fait des spectacles, comme le Rock’n’Roll Circus.

Une petite troupe pleine de talent qui ne cessera d’étonner et d’enrichir la capitale française avec ses concepts décalés et pourtant appréciés.

  • Adresse : Moonshiner 5 Rue Sedaine, 75011 Paris

Crédit photo : Moonshiner