in

L’avion mythique de Saint-Exupéry est caché dans cet hotel !

Oiseau Blanc au Peninsula Paris

L’oiseau blanc original a disparu dans l’Océan Atlantique avec ses deux pilotes, mais on peut en trouver une réplique exacte sur le toit du Peninsula à Paris. Que fait un avion suspendu sur le toit d’un hôtel ? Nous allons tout vous expliquer. 

Une histoire de passion

En 2016, le Peninsula Paris a reçu la distinction de palace seulement deux ans après son ouverture. Situé entre l’arc de triomphe de l’Étoile et les Champs-Elysées, ce palace deux étoiles accueille les voyageurs du monde entier. Mais, le plus impressionnant, c’est l’avion de 11 mètres d’envergure, posé sur son toit, suspendu dans les airs, comme arrêté en plein vol.

L’avion pèse presque deux tonnes à vide et heureusement, il est bien harnaché par des charpentes en fer et des câbles métalliques de toutes parts pour tenir. En effet, le propriétaire a décidé, non pas de le faire reposer sur une terrasse ou un toit, mais de le suspendre entre deux morceaux de la structure. Comme s’il s’envolait du palace ou qu’il tentait de passer en l’évitant.

Le propriétaire du palace, Michael Kadoorie, est depuis toujours un passionné d’aviation. C’est pourquoi il décide de donner à chacun de ses établissements un nom d’aviateur de renom ou d’avions. Pour le Peninsula Paris, ce sera l’oiseau blanc avec en plus une réplique de l’avion cette fois. Il se trouve que celui-ci est un hommage à Charles Nungesser et François Coli.

L’aventure transatlantique

Ces deux hommes ont marqué l’histoire de l’aviation, de manière assez triste malheureusement. C’étaient deux pilotes français qui ont tenté pour la première fois la traversée de l’Atlantique sans escale. Le 8 mai 1927, ils s’envolent à Paris, pour rejoindre New-York. Malheureusement, l’engin n’atterrit jamais à New-York. D’après des recherches, il semblerait qu’il se soit écrasé près de Saint-Pierre-et-Miquelon à cause d’une forte dépression orageuse.

L’avion biplan avait été conçu par Pierre Levasseur. Moins de deux semaines après, l’Américain Charles Lindbergh tente cette même traversée, mais cette fois-ci de New York à Paris, avec un avion monoplan. C’est le type de modèle qui a donné les avions modernes. Celui-ci se nommait Spirit of St. Louis.

C’est pourquoi M. Kadoorie a choisi de s’offrir la réplique de L’oiseau blanc pour la suspendre sur le toit de son palace. Tous les visiteurs qui se rendront au restaurant ou au rooftop de l’établissement pourront admirer cet oiseau de fer. D’ailleurs, il est idéalement placé en direction de la tour Eiffel, comme s’il allait s’envoler pour la rejoindre.

  • Adresse : Peninsula Paris, 19 Avenue Kléber 75116 Paris
Avatar

Rédigé par Aurore

Patronnière dans la mode, maman de 2 beautés, je partage ici mes bons plans sur Paris (food, event, bar...)