Entrevue avec Catherine Roux

Catherine Roux a toujours voulu créer des ponts entre les gens et favoriser le développement local. C’est ainsi qu’elle a lancé Passeport en fût, en 2015, avec sa partenaire d’affaires, Geneviève Desrochers.

Depuis, l’application a créé des partenariats avec près de 85 microbrasseries québécoises.

Tout d’abord, peux-tu nous parler de ton parcours ?

J’ai d’abord fait un BAC en stratégie de production culturelle et médiatique. C’est là que j’ai attrapé la piqûre pour la gestion de projets et l’entrepreneuriat.

Cette passion m’a amenée à faire un stage auprès d’une Société de développement commercial (SDC). C’est là que j’ai eu mon premier contact avec le monde des microbrasseries. J’ai compris que c’était une industrie en pleine croissance et remplie de défis.

En quoi l’industrie des bières artisanales a su capter ton attention ?

Au départ, je n’étais pas une grande amatrice de bières de microbrasseries. Mais je me suis intéressée à ce milieu quand j’ai remarqué à quel point il pouvait faire vivre une expérience aux gens.

J’ai fini par développer un grand intérêt pour le monde des brasseurs. C’est un milieu tellement créatif, où on peut travailler avec toutes sortes de houblons et créer des recettes uniques

Qu’est-ce que tu sentais que tu pouvais amener de différent dans cette industrie ?

À force de côtoyer le milieu brassicole montréalais, j’ai réalisé que les brasseurs avaient beaucoup le nez dans leurs recettes sans toujours voir ce qui se faisait ailleurs. C’est pourquoi j’ai voulu créer des liens entre eux.

Avec Passeport en fût, on a développé un outil convivial et dynamique, qui leur donne une visibilité et qui leur permet de prendre en main leur marketing.

Entrevue avec Catherine Roux

As-tu une anecdote à nous partager sur Passeport en fût ?

Je me souviendrai toujours de ce partenariat que nous avons fait avec 12 brasseries, le but étant de produire 6 bières de collaboration. 

Seulement, on a oublié de mettre les étiquettes sur les produits. Il a donc fallu parcourir les 4 coins du Québec pour ajouter toutes les étiquettes à la main, une après l’autre ! On a fait 11 heures de route par jour pendant 3 jours. Quand j’y repense, je me demande vraiment comment on a fait !

Comment Passeport en fût parvient à unir les brasseries montréalaises aux brasseries en région ?

Les événements organisés par Passeport en fût sont de belles opportunités pour les brasseurs de se rencontrer et de tisser des liens pour des collaborations futures. Je pense notamment à notre soirée de lancement de l’application mobile, qui a déclenché plusieurs collaborations.

Finalement, quels sont les ingrédients uniques pour réussir en affaires ?

Avoir une tête de cochon, croire en ses idées, et surtout, ne jamais s’arrêter !

Entrevue avec Catherine Roux

Téléchargez l’application Passeport en fût pour profiter d’offres exclusives dans les microbrasseries québécoises.

0 0
2019-07-29

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*